étalonneurs

L’étalonneur vidéo rétablit les équilibres colorimétriques et sensitométriques en travaillant sur l’ensemble des séquences d’un film et sur l’équilibre des plans à l’intérieur d’une séquence. Il s’appuie sur la puissance de calcul et la richesse de l’outil du constructeur Avid (gamme Symphony). La variété des sujets nécessite qu’il adapte sa méthode de travail, les images d’archives ne pouvant être traitées de la même manière que celles d’un clip vidéo riche en effets. Ce métier passionnant demande une grande curiosité, un attrait prononcé pour la lumière et la couleur ainsi qu’une culture de l’image qui s’acquiert avec l’expérience et la pratique. L’étalonneur forge son œil en regardant nombre de séries télévisées, bandes dessinées, films, publicités etc.

Pierre – Étalonneur vidéo

Passionné par le cinéma et la télévision, Pierre entreprend un cursus audiovisuel après le Bac. Titulaire d’un master professionnel des métiers de la postproduction, il effectue un stage à l’ECPAD, occupe différents emplois dans l’audiovisuel avant de revenir au fort d’Ivry où il est monteur et étalonneur. « Ces deux métiers, différents mais complémentaires, exigeants intellectuellement, me permettent de conjuguer deux passions. Comme je m’intéresse beaucoup à la narration et que le montage en est l’adaptation, je suis toujours curieux de comparer un film terminé avec l’idée de départ. Par ailleurs, j’aime travailler l’image pour mieux la décortiquer et l’embellir.»