Vidéo Prises de vues

L’ECPAD compte seize opérateurs de prise de vue, civils ou militaires issus des trois armées, ayant fait l’objet d’un recrutement rigoureux. Leurs missions sont d’une grande diversité (reportages, plateau TV, événementiels, conférences de presse etc.). Les opérateurs, expérimentés et polyvalents, maîtrisent les techniques audiovisuelles (prise de vue, de son, sélection des images, montage etc.) et s’adaptent à l’évolution du matériel (caméras, micros, éclairage, logiciels de montage). Chacun est en mesure de jauger la pertinence et l’impact de ses images en termes de réponse aux souhaits des commanditaires. Les opérateurs travaillent également à l’enrichissement des archives de l’établissement, et par conséquent du patrimoine audiovisuel national.

 Paul-David – caméraman

Avant d’être formé par l’armée, c’est en autodidacte que Paul s’initie à la photo, avec des appareils empruntés aux amis et les conseils des revues spécialisées.

Pour sa première mission comme reporter de l’ECPAD, après quinze années au sein de la Marine, il se retrouve dans un camp de réfugiés planté en plein désert. « J’étais tout le temps pris entre les adultes qui ne voulaient pas être photographiés, et les enfants qui ne demandaient que ça.»

Avec les autres militaires, le relationnel est primordial pour ramener de bonnes images. « Souvent, j’ai l’impression d’être pris pour un touriste. Mais quand on leur montre qu’on est là pour les mettre en valeur, pour témoigner du travail qu’ils accomplissent, le regard change et les portes s’ouvrent.»